Le choix de la rédac'

A 4 jours des élections municipales, l’épidémie de coronavirus oblige les communes à prendre toutes les précautions. Exemple à Strasbourg.

Publié le Mercredi 11 Mars 2020

A 4 jours des élections municipales l’épidémie de coronavirus vient quelque peu perturber le bon déroulement du vote. Si l’idée d’un report a vite été écartée, les communes prennent des dispositions spéciales pour éviter toute contamination et dissiper les craintes des électeurs. Exemple à Strasbourg, on écoute le maire Roland Ries.