Le choix de la rédac'

ALSACE : Les esthéticiennes en colère !

Publié le Jeudi 15 Avril 2021

A Menchhoffen et Mulhausen dans le Bas-Rhin, deux esthéticiennes ont rejoint un mouvement national « les vitrines de la révolte » qui dénonce leur statut dit « non essentiel ». Avec le nouveau confinement, ces professionnelles ont dû fermer leurs portes une troisième fois. Un arrêt forcé de leur activité que ces esthéticiennes indépendantes ne comprennent pas alors que les coiffeurs sont restés ouverts. On écoute Carol Munsch au micro de Camille Rolland