Le choix de la rédac'

Après l’arrêt du premier réacteur de la plus vieille centrale de France, les élus locaux s’inquiètent pour l’avenir.

Publié le Lundi 24 Février 2020

Le premier réacteur de la centrale de Fessenheim a été arrêté dans la nuit de vendredi à samedi. Du côté des antinucléaires, c’est évidemment le soulagement. Les élus du territoire et les salariés de la centrale s’inquiètent en revanche des conséquences économiques et de l’avenir. 

Fanny Kuntz était sur place.