Le choix de la rédac'

Le corps retrouvé dans la forêt de Rosheim est celui de Sophie Le Tan.

Publié le Lundi 28 Octobre 2019

Le corps retrouvé dans la forêt de Rosheim mercredi dernier était donc bien celui de Sophie Le Tan. 

L’ADN a parlé et la procureure de la République de Strasbourg l’a confirmé samedi dans la soirée.

L’étudiante de 20 ans avait disparu il y a 13 mois, alors qu’elle allait visiter seule un appartement à Schiltigheim. Quelques jours plus tard, un suspect, Jean-Marc Reiser était arrêté. C’est lui qui avait posté l’annonce à laquelle Sophie Le Tan avait répondu. Des traces de sang ont été retrouvées chez lui et sur une scie, mais le suspect nie toujours l’avoir tuée. Il connaissait très bien la Vallée de la Bruche où le corps a été retrouvé. Son téléphone avait d’ailleurs borné dans les environs quelques jours après la disparition, mais cette forêt n’avait pas fait l’objet de recherches faute de correspondance suffisante avec les éléments dont disposaient alors les enquêteurs.

Ce n’est donc que mercredi dernier qu’un groupe de promeneurs a découvert un crâne sur le sol, à proximité d’un amas de terre et d’une fosse où étaient d’autres ossements. 

Yolande Renzi, procureure de la République de Strasbourg, a donné une conférence de presse en fin d’après-midi pour apporter plus de détails sur les circonstances de la découverte du corps et sur les analyses de l’institut national de la police scientifique, on l’écoute.