Le choix de la rédac'

Entre 2 000 et 3 000 personnes dans les rues de Strasbourg pour la 8e manifestation contre la réforme des retraites.

Publié le Jeudi 16 Janvier 2020

Pour ce 43e jour de grève contre la réforme des retraites et cette 8e journée de manifestations, entre 2 et 3 000 personnes se sont rassemblées à Strasbourg. À à l’appel de cinq syndicats - CGT, CNT, FSU, FO et Solidaires. L’intersyndicale qui demande toujours le retrait total du projet. Le cortège de cheminots, bûcherons, avocats ou encore enseignants est parti de la place Kléber à 14 h pour défiler vers le quartier de la Krutenau. 

À Mulhouse, la manifestation est en cours, elle a commencé à 17 h 30 place de la Bourse. Des flambeaux devaient être venus au profit des cheminots grévistes alsaciens. Une nouvelle mobilisation est prévue le 24 janvier, jour de l’examen du projet de loi de la réforme des retraites en Conseil des ministres.

Et parmi les manifestants, des enseignants-chercheurs de l’université de Strasbourg. Ce matin, une partie du personnel et des syndicats réunis en assemblée générale ont voté à l’unanimité une motion appelant à la grève. Ils estiment que la réforme des retraites pourrait leur faire perdre jusqu’à 30 % de leur pension. Mais ils se mobilisent également contre la loi de programmation pluri-annuelle sur la recherche. Elle leur fait craindre notamment une baisse du nombre de titulaires. Deux réformes qui pour Pascal Maillard, Secrétaire académique du SNESup-FS menacent le statut d’enseignant-chercheur. On l’écoute au micro de Cécile Mootz.