Le choix de la rédac'

Nouveau rebondissement dans l’affaire Stocamine.

Publié le Vendredi 25 Janvier 2019

Alors que le gouvernement a fait le choix de ne pas extraire les déchets toxiques dans le sous-sol de Wittelsheim, le combat des opposants continue. Depuis 2002, 44 000 tonnes de déchets industriels dangereux sont stockés dans une ancienne mine de potasse. La décision est très contestée par les élus, la population et les associations environnementales du Haut-Rhin. Le collectif Destocamine, c’est 14 associations et syndicats. Tous se battent, depuis 2010, pour enlever ces déchets. Ils ont organisé, hier soir, une réunion publique d’information.