Le choix de la rédac'

ROSHEIM : Rencontre avec Maxime Perrin, coloriste teinturier de laine avec des plantes.

Publié le Vendredi 24 Septembre 2021

Feuilles de figuier, sureau, racine de garance, campêche, fleurs de coréopsis… Des noms de plantes qui peuvent en des mains aguerries devenir teintures. Vous n’avez peut-être jamais entendu parler de ce métier et pourtant, plusieurs dizaines d’artisans l’exercent en France. En Alsace, ils ne sont qu'une poignée seulement. Maxime Perrin est coloriste teinturier de laine avec des plantes. A Rosheim, il s’est lancé il y a 3 ans, Cécile Mootz l’a rencontré.