Le choix de la rédac'

La radio FIP à Strasbourg est menacée, les salariés tirent la sonnette d’alarme.

Publié le Mardi 3 Décembre 2019

Les habitués de FIP n’auront pas entendu sa voix aujourd’hui, l’animatrice de l’antenne strasbourgeoise, Agnes Sternjakob était en grève. Suite à un plan global d’économie chez Radio France, les trois dernières stations locales Strasbourg, Nantes et Bordeaux, risquent de fermer d’ici juin 2020. Objectif pour la direction : réaliser 60 millions d’économies. Agnès Sternjakob déplore ce choix impactant la diffusion des informations culturelles locales et menaçant les emplois à Strasbourg. Elle s’est exprimée au micro de Fanny Kuntz.