Le choix de la rédac'

Trois questions à “Strasbourg respire” pour l’arrêt des centrales biomasses.

Publié le Mardi 23 Mars 2021

Strasbourg fait régulièrement partie des mauvais élèves en matière de pollution de l'air. L'an dernier, la France est même passée devant la justice européenne en raison de dispositifs insuffisants pour garantir une bonne qualité d'air dans ses grandes agglomérations. Parti de ce constat, un collectif d’une cinquantaine de médecins, professionnels de la santé et associations réclament, entre autres, l’arrêt des centrales biomasse à Strasbourg. La combustion du bois produirait ses particules cancérigènes et contribuerait à la pollution de l’air. Cécile Mootz a recueilli le témoignage du Docteur Thomas Bourdrel, du collectif Strasbourg Respire.