Le choix de la rédac'

Une soixantaine de policiers était rassemblée ce midi devant le parvis de l’hôtel de police de Strasbourg

Publié le Lundi 2 Mai 2022

Une soixantaine de policiers était rassemblée ce midi devant le parvis de l’hôtel de police de Strasbourg. Tous répondaient à l’appel national de soutien au policier parisien mis en examen pour ‘’homicide volontaire’’. Le gardien de la paix de 24 ans accusé d’avoir tué deux hommes sur le Pont-Neuf le 24 avril, des individus qui auraient foncé sur une patrouille. Aujourd’hui à Strasbourg, les agents ont dénoncé la qualification des faits, avançant plutôt la légitime défense. On écoute Michel Corriaux, secrétaire régional du syndicat de police Alliance, il répondait aux questions d’Olivia Chandioux et de Charlotte Baechler.