Grand Format

La loi contre la maltraitance animale a été définitivement adoptée. On en parle avec le député bas-rhinois Bruno Studer !

Publié le Vendredi 19 Novembre 2021

La vente de chiots et de chats en animalerie sera donc interdite à partir du 1er janvier 2024, le texte durcit également les sanctions pour maltraitance, elle préconise la fin des animaux sauvages dans les cirques d’ici à 7 ans et terminé la détention de cétacés dans les delphinariums. Pour revenir sur cette loi, Bruno Studer, député La République en Marche du Bas-Rhin est l’invité de Lionel Augier.