L'entreprise de la semaine

Société France-Solar.fr à Hoerdt - L'histoire d'un succès.

Publié le Mercredi 20 Février 2019

France Solar développe une nouvelle génération de panneaux solaires
La société France Solar fête en 2020 ces 11 années d’existence, 11 années durant lesquelles nous n’avons cessé de nous développer au niveau national et international, près de 180 collaborateurs et collaboratrices nous ont rejoints pour mettre au service du particulier ainsi que du professionnel notre savoir-faire et expérience dans le but de concilier écologie, économies et confort pour l’ensemble de nos clients. Nous proposons techniquement 2 alternatives accessibles à tous :
Le photovoltaïque
L’aéroltaïque.
La solution à adopter sera définie au cours d’un diagnostic 100% personnalisé et gratuit réalisé par l’un de nos techniciens-conseils France Solar. Nos panneaux photovoltaïques dernière génération permettent à nos clients de consommer leur propre énergie, afin de devenir autonome énergétiquement. Notre module photovoltaïque permettra lui de récupérer en fonction de la saisonnalité la fraicheur ou la chaleur présente à l’arrière nos panneaux. Cette chaleur 100% naturelle et gratuite sera tout simplement redirigée vers l’intérieur de la maison de nos clients, leur permettant d’optimiser la température de leur logement.
Nous nous sommes rapprochés d’un installateur sénior de France Solar en Alsace, qui a explicité le fonctionnement de ces panneaux révolutionnaires qui combinent la production d'électricité et la production d'air chaud : le système aérovoltaïque. Il faut tout d’abord savoir que ce système est né d'un constat : en produisant de l'électricité, un panneau photovoltaïque produit aussi de la chaleur, sur la base d’un ratio de 1*3 , c’est-à-dire 3 kilowatt d'énergie thermique pour 1 kilowatt d'électricité. Jusqu'à présent, cette chaleur n'était pas du tout exploitée !
 
Il faut aussi savoir qu'une fois chaud, un panneau photovoltaïque est moins performant. On dit que le rendement commence à diminuer dès que sa température atteint 25 degrés. Par conséquent, pour obtenir un rendement optimum, il faut le refroidir avec un système de ventilation, cette optimisation est bien sûr une fonction de base de toutes les installations aérovoltaïques de France Solar.

France Solar – quel est le principe de fonctionnement des panneaux nouvelle génération ?

Les deux faces sont exploitées. D'un côté, on produit de l'électricité, de l'autre, on récupère de la chaleur grâce à un sas prévu à l'arrière du panneau :
Sous l'effet du rayonnement, la température de l'air qui circule à l'intérieur de cet espace augmente.
Cet air chaud récupéré va être ensuite redirigé vers un module de ventilation.
L'air est ensuite filtré afin de l'assainir.
Le débit varie automatiquement, en effet, le module est connecté à un thermostat, il reçoit donc les données thermiques et les consignes de l'utilisateur.
Le module est également équipé d'une résistance basse consommation qui permet d'augmenter sur demande jusqu'à 5 degrés, la température de l'air qui va ressortir.

Bien évidemment, si l'air est assez chaud, la résistance ne se met pas en marche.
Ces panneaux solaires hybrides permettent de réaliser jusqu'à 50% d'économies sur la facture de chauffage et ils produisent 10% d'électricité supplémentaire par rapport à un panneau photovoltaïque non ventilé.

Par ailleurs, il faut savoir qu'il est possible de coupler le système aérovoltaïque, un chauffe-eau thermodynamique spécialement conçu à cet effet, en utilisant l'air préchauffé du panneau, le système offre un rendement thermique 50% supérieur à celui d'un chauffe-eau thermodynamique conventionnel.

L'Association de ces deux énergies apparaît comme LA réponse ultime aux nouvelles réglementations thermiques. Pour en savoir davantage sur ces nouvelles solutions hybrides, n'hésitez pas à vous renseigner auprès de France Solar société experte en transition énergétique.

Alors pourquoi tout le monde n’adopte pas l'énergie solaire ?
Tout d'abord, cela nécessite un investissement de base et pour certains, la production en énergie solaire ne serait pas rentable (par exemple les maisons avec une surface d’habitation sur plusieurs étages avec un toit d’une superficie réduite). En effet, la fabrication de tout type de technologie et d'énergie demande des infrastructures, des exploitations minières, des usines de fabrication, le transport, etc. Mais comparé aux énergies fossiles employées, une fois l'installation effectuée, l'énergie générée est plus propre que la moyenne, dégageant 30 grammes de CO2 par kilowatt/heure et ne demandant pas d'être alimentées par autre chose que l’énergie solaire complètement gratuite.
Par ailleurs, des études indépendantes et récentes montrent que les énergies grises nécessaires à la production, au transport et l'installation d'un module photovoltaïque sont amortis en moins de deux ans. Cette période est à mettre en parallèle avec la durée de vie des modules qui est supérieure à 30 ans. Nous pourrons peut-être bientôt dire adieu aux composants polluants que sont l’uranium, charbon, gaz etc…. Tout cela sans compter que la majeure partie des composants des panneaux sont recyclables et servent à faire d'autres panneaux par la suite, ce qui permet notamment d'économiser les ressources de base nécessaires à leur fabrication.